Original : le musée du Kapitalisme

share on:

Par opposition au musée du communisme de Pragues, Bruxelles a vu naître le 13 février dernier son musée du capitalisme. Ce projet initié il y a environ 3 ans et déjà exposé à Namur en 2014 par un groupe d’une quarantaine de citoyens bénévoles belges a posé ses valises au cpas de saint gilles et ce jusqu’au 31 mai 2015.

Selon les créateurs de cette exposition, le but premier n’est pas de donner un point de vue sur ce qu’a été et représente aujourd’hui le capitalisme dans le monde mais plutôt de donner matière à réflexion et à discussion pour tout un chacun autour de faits et de personnalités ayant marqué les 20ème et 21ème siècle autour de problématiques économiques.

La visite n’ayant pas de but lucratif fonctionne selon le principe du prix libre. On donne ce qu’on veut.

Mon point de vue : Ayant étudié l’économie pendant de nombreuses années à l’université je trouve cette initiative intéressante et la méthode ludique pour qui n’est pas un expert des sujets d’économie. En effet, cette matière passionnante peut devenir très rébarbative selon la façon dont on l’enseigne. Ici tout est réalisé selon des schémas, des jeux ou des tableaux : une manière ludique d’éveiller les enfants et les plus grands aux enjeux de notre société.

Dans cette exposition tout est source de débat et vous trouverez toujours quelqu’un avec qui parler et échanger un point de vue personnel.

A noter pour faire le lien avec le sujet de ce blog que le collectif a réalisé sur plusieurs mois une opération de crowdfunding sur la plateforme Kisskissbankbank. La collecte terminée le 2 février s’est révélée être un succès avec plus de 3700€ récoltés et 112 donateurs particuliers.

Ou ? au CPAS de Saint-Gilles (40, rue Fernand Bernier 1060 Bruxelles)

Quand ? Du 13 février au 31 mai 2015, de 9h à 17h la semaine et jusqu’à 18h le samedi.

Infos ? 

 

Guilhem

Guilhem

Professionnel du web depuis plus de 15 ans, expert en génération de trafic, SEO/SEA, startups et Growth Hacking, je suis aussi passionné par les voyages, la cuisine, les rencontres et les innovations technologiques permettant de changer le monde.

Leave a Response